Reprendre une entreprise au sein d’un réseau de franchise, opportunité à saisir ?

Réseau de franchise

La reprise d’une entreprise qui fait partie d’un réseau de franchise comporte quelques particularités. Affaires à suivre fait le point avec vous pour vous donner toutes les informations nécessaires.

C’est quoi une franchise ?
“La franchise commerciale est un contrat par lequel une personne (le franchiseur) concède à une autre (le franchisé), l’utilisation d’une enseigne ou d’une marque, d’un savoir-faire, d'un matériel, ainsi qu’une assistance technique et commerciale contre rémunération (royalties). Dans ce cadre, le franchiseur demeure propriétaire de sa marque/enseigne et le franchisé demeure propriétaire de son fonds de commerce et de sa clientèle.”

Les types de franchise
Il existe plusieurs types de franchise :

La franchise de production
Le franchiseur produit des biens et les écoule par l’intermédiaire de son réseau de franchisés. Les secteurs les plus connus sont la fabrication de pralines, le textile, les parfums, la boulangerie.

La franchise de distribution
Le franchiseur distribue des produits via son réseau de magasins franchisés. Ce type de franchise est très répandu dans les secteurs de la distribution alimentaire, du bricolage, de la librairie et plus récemment aussi dans l’équipement de la maison, la télécommunication et l’informatique.

La franchise de services
La franchise consiste, ici, à offrir un certain nombre de services selon les méthodes et les instructions définies par le franchiseur.

Ces franchises peuvent, dans certains cas, être assorties de la livraison de produits.
C’est le cas, par exemple, de la restauration rapide, des chaînes d’hôtels ou encore des services de nettoyage et d’entretien. D’autres, à l’inverse, ne sont pas accompagnés de livraison de produits comme les réseaux de car-wash, les laveries automatiques, les bureaux d’intérimaires ou encore les services aux personnes âgées.
 

Les avantages en tant que franchisé
En tant que franchisé, vous bénéficiez de nombreux avantages.

Voici quelques exemples non-exhaustifs :
Le franchisé est propriétaire de son entreprise et il est juridiquement indépendant. Il bénéficie de l’image de marque et de la réputation de l’enseigne. Il exploite un système de gestion déjà conçu et déjà expérimenté. Enfin, il bénéficie de l’avantage compétitif grâce à la synergie économique du réseau et à la capacité d’innovation du franchiseur.


Les obligations du franchisé
Les obligations du franchisé sont principalement de deux types.

Tout d’abord, il y a l’obligation financière. Elle consiste à verser au franchiseur un droit d’entrée dans le réseau et à régler des redevances qui sont généralement un pourcentage du chiffre d’affaires réalisé et ce tout au long du contrat de franchise. 

Ensuite, il y a l’obligation de respecter les normes imposées par le franchiseur. Ces normes sont en lien avec l’installation, l’agencement du magasin, l’approvisionnement, le mode de distribution des produits, la campagne de communication, les chartes de qualité…
Par contre, le franchiseur ne peut pas imposer des prix de vente au franchisé, il peut simplement lui conseiller des prix.

Reprendre une entreprise franchisée, c’est possible ?
La reprise d'entreprise en franchise est non seulement possible, mais aussi, courante. Il s’agit généralement d’une reprise à la suite d’un départ en retraite ou d’un changement de carrière professionnelle.

En effet, certains réseaux se développent depuis plus de 30 ans en franchise, et les premiers franchisés de l’enseigne arrivent peu à peu à l’âge de la retraite sans forcément avoir un successeur dans leur famille.

Reprise d’une entreprise franchisée, que faut-il savoir ?
La particularité de la reprise d’une entreprise en franchise est qu’elle implique non pas deux mais trois intervenants : le franchisé vendeur, le franchiseur et le repreneur.

Le franchiseur a son mot à dire dans le cadre d’une reprise de franchise car c’est à lui qu’appartient la marque et le savoir-faire. Cela signifie que le franchiseur est en droit de refuser la candidature du repreneur s’il considère que la profil du repreneur ne correspond pas aux exigences de son enseigne.

Si par contre le franchiseur accepte la candidature du repreneur, il devra signer un nouveau contrat avec le franchiseur. Cela implique qu’il devra payer les droits d’entrée dans le réseau. Le montant de ces droits est souvent négociable, notamment si le vendeur accompagne le repreneur pendant quelques semaines pour lui montrer les ficelles du métier.

En conclusion, de nombreux avantages sont assortis à la reprise d’une entreprise au sein d’un réseau de franchise. Gardez, cependant, toujours à l’esprit que les normes à respecter sont également nombreuses. Assurez-vous de vous poser les bonnes questions avant de vous lancer. La Fédération Belge de la Franchise vous propose un ensemble de check-lists qui vous aideront à affiner votre projet de reprise. 

Affaires à suivre propose également des offres de reprise de franchises, parmi d'autres opportunités de rachat d'entreprises. Rendez-vous ici pour découvrir les entreprises à remettre. 

Tags