Céder

Négocier la vente

Négocier
Discussions avec le repreneur

Du contact au contrat

La transmission de votre entreprise est une vente un peu particulière. Les négociations sont progressives et graduelles. C’est un peu la naissance d’une relation de confiance.

Il existe quelques règles et bonnes pratiques dans les échanges entre cédants et acquéreurs. Voici nos meilleurs conseils.

Choisir le repreneur Se faire accompagner La première rencontre La déclaration d’intention
Identifiez le « bon » repreneur

Choisir le repreneur

Il y a plusieurs façons d’évaluer les repreneurs pour sélectionner celui qui vous semble le mieux convenir à votre entreprise :

  • Sur base de vos critères préétablis lors de la première étape (Préparer votre sortie). La question qui vous guide doit être « sommes-nous sur la même longueur d’onde ? »
  • Sur base des informations qu’il vous donne : son expérience, sa connaissance du secteur, ses capacités financières, etc.

D’après vos conclusions, établissez ensuite une liste restreinte des repreneurs potentiels avec lesquels vous souhaitez continuer. Quelle que soit le canal par lequel un repreneur s’est signalé, veillez à lui répondre dans un délai raisonnable.

Obtenez plus vite un bon accord

Se faire accompagner

L’accompagnement par des partenaires agréés SOWACCESS permet souvent d’aboutir à un accord à la fois plus rapide et plus équilibré.

Les experts en transmission
Préparez vos premiers échanges

La première rencontre

Avant de démarrer les discussions avec le repreneur, préparez-vous :

  • Faites signer un accord de confidentialité
  • Soignez le dossier de présentation de votre entreprise. Et rendez-le le plus complet possible, puisqu’il est soumis à la confidentialité. Donnez envie de l’acheter !
  • Assurez-vous d’avoir tous les documents nécessaires sous la main (attestations et permis divers)
  • Organisez cette rencontre en terrain neutre. Chez votre conseiller, par exemple.

Nous avons préparé deux guides pour vous aider :

Officialisez un préaccord

La déclaration d’intention

Cette déclaration d’intention n’est pas obligatoire, mais elle définit un cadre précontractuel. Elle détaille les zones d’entente et de discussions futures et démontre l’engagement et la confiance du repreneur pour votre entreprise.

Attention, selon les clauses définies, ce document peut être liant ou non. Il peut vous engager avec le repreneur à poursuivre les négociations, ou non. Il n’en reste pas néanmoins un document contractuel important qui servira de base à la convention de cession. Veillez donc à le faire relire par un spécialiste.

Rédiger une déclaration d’intention
Notre réseau d’experts

Augmentez vos chances de succès

Notre expérience nous a appris ceci : la réussite d’une reprise dépend de sa préparation. Suivez nos conseils et consultez un professionnel de la transmission à chaque étape clé de votre projet de reprise.

Étape suivante

Vendez votre entreprise sur Affaires à suivre

L'acheteur ne peut pas vous rater !

Postez une annonce